Télécharger l’article en pdfimage_pdf

Un Nouveau Bauhaus européen, c’est un signal fort ! En ranimant ce nom, l’Union donne un sens particulier à sa décision de dédier une part du budget de la relance à la co-création: elle reconnait la valeur ajoutée d’un ensemble de disciplines artistiques, en ce compris le design, comme piliers de la croissance. Wallonie Design entend aider les entreprises et designers à bénéficier de cet élan nouveau en positionnant le design au centre de la dynamique entrepreneuriale wallonne… et au-delà !


 

Suivant l’exemple de l’Ecole du même nom, ce Bauhaus nouvelle version est décrit comme « un espace de co-création où architectes, artistes étudiants, ingénieurs et designers travailleraient ensemble[1] »: au-delà de l’économie et de l’environnement, il pose la mise en évidence de la culture et de la dynamique circulaire comme piliers d’une relance dont l’Europe se veut leader mondial.

Wallonie Design accueille ce vent nouveau avec enthousiasme et détermination.  Il en faudra, pour donner sa place au design dans une part, pour l’instant indéterminée, des 750 milliards d’€ du plan de relance post-pandémie.

Depuis 15 ans, Wallonie Design met sa passion au service de projets interrégionaux et internationaux, rédige et publie des articles inspirants, relaie les revendications du terrain… C’est notre manière d’user de notre statut d’organisme de référence du design pour jouer notre rôle de trait d’union entre entreprises et designers, à tous les niveaux décisionnels.

Concrètement, ça donne quoi ?

 

BEDA : identifier les opportunités, représenter les intérêts des designers

La mission du Bureau of European Design Associations (BEDA) illustre parfaitement, à l’échelle européenne, celle de Wallonie Design sur son propre territoire : faire reconnaître le design comme un moteur de croissance et de prospérité durable.

Avec ses partenaires du BEDA, Wallonie Design a souligné le rôle vital de l’innovation et de la créativité pour une Europe compétitive.

Pour faire en sorte que le design soit réellement reconnu pour la plus-value qu’il apporte à l’économie européenne, nous avons manifesté, ensemble, nos convictions[2] :

  • Le design et la créativité sont des forces motrices signifiantes pour une relance durable et une résilience économique et sociale.
  • Le design est une stratégie-clé en matière de gouvernance, et un moyen puissant de concevoir le futur d’une croissance durable.
  • L’Europe serait plus à même de soutenir un mode de vie durable si elle intégrait une vision du design « horizontale » (la politique du design et le design des politiques) au niveau européen.
  • Les industries du design jouent un rôle-clé en apportant une valeur ajoutée à la fois tangible et intangible à d’autres industries et à l’économie européenne au sens large.

Concrètement, la présence d’un membre de notre équipe – Cyrielle Doutrewe – au BEDA nous confère un statut, une reconnaissance et des opportunités de collaborations.

S’il est vrai que l’Europe a reconnu de manière proactive l’importance du design par rapport à l’agenda de l’innovation et a agi en conséquence, nous, Wallonie Design et le BEDA, voulons élever cette ambition favorable au design. C’est pourquoi nous travaillons au développement de la prochaine génération de politique du design pour l’Europe. 

Nous suivons également, avec attention, les outils grâce auxquels la Commission entend soutenir davantage le design, notamment :

  • le European Green Deal, qui mobilise l’industrie, en ce compris l’industrie du design, pour parvenir à une économie circulaire et « climate neutral ».
  • le développement d’une Knowledge and Innovation Community (KIC), complémentaire aux 8 KIC existantes, dédiée aux industries culturelles et créatives et incluant le design, en tant que part intégrante de sa Strategy for the European Institute of Innovation & Technologies 2021-2027[3].

 

Plus d’infos : https://www.beda.org/ et http://walloniedesign.be/actu/notre-positionnement-international-confirme-tout-profit-pour-le-design-wallon/
Contact : Cyrielle Doutrewe, cyrielle.doutrewe@walloniedesign.be

 

Circular Wallonia : pas de stratégie de déploiement circulaire sans design

Il est essentiel que la Wallonie fasse des ponts avec le Nouveau Bauhaus Européen. Et le rôle du design en tant qu’élément-clé de la stratégie européenne doit percoler au niveau de la stratégie régionale Circular Wallonia.

Dans sa contribution à la stratégie de déploiement de l’économie circulaire wallonne, Wallonie Design a rappelé que l’Ecole Bauhaus, fondée en 1919, insistait sur une solide compréhension des bases du design, afin que tout objet remplisse sa fonction de manière utile, tout en étant durable, économique et esthétique.

Wallonie Design a éveillé l’attention de nos dirigeants régionaux sur une imprégnation du mouvement des années 1920 qui s’appuie réellement sur ce qui faisait sa richesse :

  • le designer tient une place centrale dans l’environnement collaboratif à même d’aboutir à des produits et services intégrés et durables.
  • le designer apporte son expertise et sa vision systémique, et les met au service des entreprises afin de développer des solutions innovantes et pertinentes.
  • le recours au design permet de concevoir des produits de manière plus intelligente, pour prolonger leur durée de vie et surtout pour modifier le rôle de ces produits au sein du système dans lequel ils sont utilisés.

Il nous est également apparu essentiel de rappeler que l’expertise des designers n’est pas limitée à une approche d’éco-conception. Pour passer à une logique circulaire, le design doit servir de levier pour développer des stratégies qui favorisent les innovations sans se limiter à la gestion des déchets et au choix des matériaux.

De manière générale, il s’agissait de souligner toute la légitimité de donner sa place au design dans des actions telles que le développement des plateformes d’innovation, le développement de compétences stratégiques au travers de l’offre de formation ainsi que la considération des utilisateurs dans le concept de cycle de vie des produits, entre autres.

Enfin, ont été mis à disposition de la Région, les différents outils développés par l’équipe de Wallonie Design, tels que la cartographie des entreprises et de leurs déchets, en cours de réalisation dans le cadre du projet Wanderful.Stream.

Plus d’infos : http://economiecirculaire.wallonie.be/sites/default/files/2020-07/Circular_Wallonia_1.pdf

 

Wanderful.Stream : attirer les PME vers un réflexe circulaire

 

Wanderful.stream n’est pas juste un projet interdisciplinaire et eurégional parmi d’autres. Wallonie Design l’a choisi pour aider concrètement les PME wallonnes à intégrer davantage de circularité, grâce aux atouts d’une collaboration multi-territoriale.

Le projet est fondé sur la tripartite « technologie – design – business », pour accompagner les entreprises dans la valorisation de leurs déchets et les aider à développer de nouveaux concepts et matériaux circulaires.

  1. Avec ses partenaires, Wallonie Design cartographie les flux résiduels ou les matériaux des PME situées dans l’Euregio.
  2. Avec l’aide d’experts en technologie, en design et en accompagnement d’entreprises, les PME identifient les flux valorisables.
  3. Lors de moments de co-création, faisant appel aux méthodes du design thinking, Wallonie Design et ses partenaires suscitent des idées auprès des PME participantes, créent des concepts, identifient des opportunités et de nouvelles applications.
  4. Enfin, offre et demande sont harmonisées autour de projets concrets.

Pour la Wallonie, il s’agit d’une première expérience de mise en place d’une plateforme interdisciplinaire destinée au prototypage de concepts circulaires, ainsi que d’intégration de l’approche STEAM (Science, Technology, Engineering, Arts and Mathematics) plutôt que STEM (Science, Technology, Engineering and Mathematics), vu l’intégration de l’expertise en design dans le projet.

 

Plus d’infos : https://www.wanderful.stream/fr/
Voir aussi le compte-rendu du Community Event : http://walloniedesign.be/nos-services/compte-rendu-community-event-stream/ 
Contact : Sara Boxus, sara.boxus@walloniedesign.be

 

 

Nos publications : mise en lumière, promotion et revendications

Au lendemain de la 1ère Guerre mondiale, le rêve d’unir tous les Arts dans une seule école de référence a pris un sens très fort. 60 ans plus tard, on voit refaire surface la volonté d’Henry Van de Velde et Walter Gropius d’offrir au monde une renaissance à laquelle le savoir-faire des artistes et artisans serait intimement lié.

Reconnaitre ces derniers en tant qu’acteurs indispensables du changement de toute une société, c’est admettre l’importance de la pluridisciplinarité et le génie complémentaire des architectes, des designers, des peintres, mais aussi des scénographes ou d’autres créateurs polymorphes[3].

Comme l’a souligné Ursula von der Leyen, la Présidente de la Commission européenne, c’est à nous de façonner le monde dans lequel nous voulons vivre. « Un monde servi par une économie qui réduit les émissions, stimule la compétitivité, réduit la précarité énergétique, crée des emplois gratifiants et améliore la qualité de vie »[5].

 

Envie de prolonger votre réflexion sur le sujet ? Plongez-vous dans nos dernières publications !

 

Tous ces articles, et bien d’autres, sont accessibles sur notre Blog : www.walloniedesign.be
Contact : Emilie Parthoens, emilie.parthoens@walloniedesign.be

 

Article rédigé par Emilie Parthoens et co-rédigé par Sara Boxus et Cyrielle Doutrewe
avec le soutien du Fonds européen de développement régional.

 

 

 

 

 

Photo de couverture : EP-104871D © European Union 2020 – Source : EP


[1] Source : https://www.dezeen.com/2020/09/21/eu-new-european-bauhaus-ursula-von-der-leyen/?fbclid=IwAR0IG9-Fairrbl76xG3f62k6nBn3SlbF1BSrArOJm__YYx605rl3n7YacmM

[2] Extrait de la lettre transmise par les 47 membres du BEDA à la Présidence de la Commission européenne, en septembre 2020.

[3] En savoir plus : https://eit.europa.eu/news-events/news/eit-turns-volume-creative-cultural-industries

[4] Source : https://www.culture-sens.fr/pour-se-faire-une-idee/1505/le-bauhaus-cest-quoi

[5] Extrait du discours sur l’état de l’Union, par la Présidente de la CE en séance plénière du Parlement, le 16 septembre 2020, source : https://ec.europa.eu/commission/presscorner/detail/fr/speech_20_1655