Télécharger l’article en pdfimage_pdf

Voir un déchet comme une ressource, penser aux systèmes dans lesquels un produit va évoluer, concevoir un produit pour qu’il puisse être fabriqué et être fabriqué à nouveau… C’est avant tout un changement de mentalité et de comportement que le modèle de l’économie circulaire souhaite instaurer.

Aujourd’hui, passer d’un modèle linéaire à un modèle circulaire est une nécessité. Ce shift va permettre d’éliminer la notion de déchet dans notre manière de consommer et de produire pour tendre à la régénération/réparation des écosystèmes naturels.


 

Définition de l’économie circulaire par la Ellen MacArthur Foundation

Une économie circulaire est un modèle économique mondial qui vise à découpler la croissance et le développement économiques de la consommation de ressources finies. Il est conçu pour être réparateur et vise à maintenir les produits, les composants et les matériaux à leur plus haute utilité et valeur, à tout moment. Contrairement à une économie linéaire, il s’agit d’optimiser les systèmes plutôt que les composants. Cela implique une gestion prudente des matériaux qui circulent dans les cycles biologiques et techniques.

 

Le rôle du designer

Parmi les nombreux acteurs de l’économie circulaire, le designer joue un rôle important. “Traditionnellement”, le designer met plus particulièrement l’accent sur la prise en compte et la satisfaction des besoins de l’utilisateur final.

Concevoir en vue d’une économie circulaire nécessite de regarder encore plus loin, en considérant non seulement l’utilisateur mais aussi le système au sein duquel le produit/service existera.

Face à des problématiques globales, la collaboration entre métiers est de plus en plus indispensable pour aboutir à des produits et services intégrés et durables. Dans cet environnement collaboratif, le designer prend une place centrale en apportant ses expertises et sa vision systémique à la construction de solutions pertinentes.

 

* Vidéo : Tim Brown, co-fondateur de la célèbre société de design californienne IDEO, explique pourquoi les designers doivent s’impliquer dans l’économie circulaire. Plus d’informations : www.circulardesignguide.com

Vers une économie circulaire, 7 stratégies  

Il n’existe pas de recette magique pour opérer cette transition dans les entreprises. Toutefois, l’analyse d’études de cas permet de mettre en lumière certaines stratégies qui montrent en quoi le design joue un rôle essentiel dans ce nouveau modèle économique. Nous vous en présentons quelques-unes ci-dessous. Ces stratégies ont pour point commun de concevoir des produits qui conservent une valeur maximale pour les clients et les entreprises, qu’ils soient réutilisés, réparés ou reconditionnés.

 

  • Matériaux

Le choix des matériaux est crucial. Les designers peuvent aider au choix des matériaux les plus adaptés à l’économie circulaire en développant des produits résistants à l’usure et en évitant l’utilisation de matériaux dangereux et toxiques.

  • Réparation et entretien

Il s’agit de faciliter la réparation, le reconditionnement et la remise à neuf des produits en permettant notamment le retrait d’une partie seulement de ceux-ci. La conception modulaire facilite le démontage, ce qui réduit le coût et les efforts nécessaires pour remplacer les composants lorsqu’ils sont endommagés.

Le fairphone a été conçu pour être facilement démontable et réparable. Certaines composantes peuvent également être changées pour répondre aux évolutions des besoins.

 

Les écouteurs Gerrard Street sont modulaires et facilement démontables pour faciliter la réparation, la rénovation ou la mise à niveau. Particularité : ils sont proposés en location via un abonnement, ce qui permet aux clients de les mettre gratuitement en réparation (voir ci-dessous : économie de la fonctionnalité). 85% des composants sont réutilisés et l’entreprise a besoin de moins de matériaux vierges pour créer de nouveaux écouteurs.

 

  • Assemblage et désassemblage

Un produit pensé pour durer doit aussi pouvoir être désassemblé si, pour quelque raison que ce soit, il n’est plus possible de l’utiliser. Le design peut y contribuer par des process qui permettent la récupération de matériaux et garantissent le retour du produit dans son flux de matériaux.

Auping travaille à une gestion d’entreprise circulaire qui réutilise les matières premières et ne gaspille pas les ressources. La marque a créé un lit dont les matériaux ont été pensés pour être désassemblés et réutilisés pour la conception d’autres produits de l’entreprise.

 

  • Optimisation et dématérialisation

Le designer peut contribuer à concevoir des produits plus optimaux en termes de ressources. Par exemple, en concevant un produit de sorte qu’il ne nécessite qu’une quantité minimale de matière physique pour sa fabrication ou en concevant un produit numérique plutôt que physique.

La société Trove fournit aux marques de vêtement la technologie et la logistique nécessaires pour développer des canaux de revente personnalisables qui permettent aux entreprises d’accéder au marché secondaire. Cette solution numérique permet aux entreprises de tirer davantage de valeur de leurs vêtements, ce qui se traduit par une augmentation des bénéfices, un engagement accru envers la clientèle et une diminution du coût environnemental et social par article (dans ce secteur les invendus sont généralement envoyés en décharge). En proposant des produits d’occasion, les marques peuvent également attirer de nouveaux clients qui ne pourraient ou ne voudraient pas payer le plein prix.

 

  • Standardisation et compatibilité

Créer des parties ou des interfaces de produits qui peuvent s’adapter à d’autres produits permet de faciliter la modularité des produits et la multifonctionnalité des différentes pièces qui les composent. Plus largement, cela facilite la réparabilité et l’entretien des produits.

 

  • Economie de la fonctionnalité

Certains produits ne nécessitent pas une utilisation permanente. Il est dès lors possible de penser des systèmes qui répondent à des besoins, non par la vente d’un produit, mais par l’usage de celui-ci (en prêt, en location ou autre). La conception, grâce au design, de ce type d’alternatives est de plus en plus appelée à constituer un élément-clé pour une économie circulaire efficace.

L’entreprise Tarkett est passée d’une logique produit à une logique service : offre de leasing de sols (avec service d’entretien, réparation, remplacement).

 

  • Attachement émotionnel et confiance dans le produit

Beaucoup d’objets sont jetés alors qu’ils sont encore fonctionnels. Pour éviter ce gaspillage, certains produits pourraient être pensés pour résister à la lassitude des utilisateurs et à leurs attentes qui évoluent au fil du temps. Ils doivent être conçus en tenant compte de la manière dont les utilisateurs s’attachent émotionnellement aux biens afin que ces derniers les conservent le plus longtemps possible, voire les transmettent. Cela met en évidence le rôle-clé du designer qui travaille sur les usages et interactions entre les produits et les hommes.

 


 

Passer de l’approche actuelle centrée sur le produit à une approche plus systémique est complexe et nécessite un changement de mentalité. Les designers font partie des nombreux experts qui peuvent accompagner cette transition. Les projets d’économie circulaire sont de plus en plus nombreux en Wallonie. Que les designers y prennent davantage part est l’ambition de Wallonie Design.

 

 Vous êtes designer ?

Nous vous invitons à participer à une enquête liée à l’économie circulaire.

Son but est d’identifier : 

  • Votre expertise en matière d’économie circulaire afin de pouvoir la recommander aux entreprises wallonnes
  • Vos besoins en matière d’économie circulaire pour vous permettre
    d’approfondir vos compétences.

Vers l’enquête

 

Cet article co-construit par Sara Boxus et Véronique Closon,
avec le soutien du Fonds européen de développement régional.

 

 

 

 


Sources

https://www.researchgate.net/publication/313771263_Circular_Design_-_Design_for_Circular_Economy

https://www.ellenmacarthurfoundation.org/explore/circular-design

https://www.circulardesignguide.com

http://www.greatrecovery.org.uk/resources/the-great-recovery-report/

https://circulareconomy.europa.eu/platform/sites/default/files/circular_by_design_-_products_in_the_circular_economy.pdf

https://medium.com/@ekoia/quest-ce-que-l-%C3%A9co-design-l-interview-de-quentin-didierjean-designer-chez-studio-cogitech-50705edec942

https://medium.com/disruptive-design/quick-guide-to-sustainable-design-strategies-641765a86fb8

https://www.ellenmacarthurfoundation.org/case-studies/the-online-platform-for-scaling-reuse

https://www.ellenmacarthurfoundation.org/case-studies/modular-design-and-a-new-business-model-create-a-circular-music-experience